• Lany-Jade Mondou

Même si l’amour et les souvenirs peuvent être éternels, nous ne sommes que de passage


C’était il y a 5 jours, je me suis décidée à faire comme beaucoup d’autres font depuis la pandémie, le ménage de mes vielles photos, et je suis tombée sur ton joli sourire, ta belle petite frimousse de jeune fille. Alors, des milliers de souvenirs me sont revenus en tête. Ton sourire magnifique, tes cheveux d’un noir ébène et tes yeux d’une fougue de femme d’aventure en devenir.

Il me semble que la première fois que je t’ai rencontrée, nous avions toutes les deux 7 ans, l’âge de ma fille et à peu près l’âge de ta plus jeune. C’est quelque chose qui me perturbe énormément, car je ne peux pas imaginer ma petite princesse vivre sans sa maman et c’est pourtant le sort que subissent tes deux petites chéries.


Pour lire la suite de cette histoire clique ici!